Quand J’ai Décidé d’Arrêter Le Défrisage

retour aux cheveux naturels

J’en parle encore comme si j’avais subi une ‘’petite’’ délivrance. D’ailleurs, je pense que ç’en est une, car j’ai pu sauver mes cheveux d’un terrible massacre capillaire.

Je me souviens que, quand j’étais petite, toute les coiffeuses me faisaient des compliment pour avoir de beaux cheveux et j’en étais très fière. Car, selon elles, ils étaient mous, longs et complets. Mes cheveux étaient de nature métissée. Sans même les coiffer, je pouvais juste en faire une queue de cheval ou les négliger sur ma tête, pour faire décontracté. Mais c’était sans compter sur le défrisage, qui allait me hanter pendant mes années de lycée.

Ce fut alors le début de 7 ans de calvaire pour mes cheveux. On me faisait comprendre que, pour avoir un beau tissage, et pour avoir des raies dans les cheveux, il fallait se défriser. Les cheveux devaient se transformer en mèches. Je pouvais donc faire des torsades et des coiffures avec du gel ou encore des chignons, ce qui est pratiquement impossible avec les cheveux crépus. Mais le véritable piège, quand on commence à se défriser, c’est qu’on doit le refaire à une fréquence donnée. Tous les deux ou trois mois, il fallait reprendre le défrisage pour garder l’aspect lisse des cheveux. Ceci fragilise les cheveux et le cuir chevelu, sans compter les multiples cassures des cheveux à la limite du front et des pointes.

Cheveux Afro

Il y a trois ans, alors que j’étais fatiguée et frustrée par les cassures de mes cheveux, qui n’étaient pratiquement plus les mêmes qu’avant, je me suis réveillé un beau matin avec la résolution de ne plus me défriser. Je me suis rendu chez ma coiffeuse pour un tissage. Quand elle m’a proposé de défriser mes cheveux, j’ai catégoriquement refusé, en lui faisant comprendre que je ne comptais plus le faire. Elle ne m’a pas cru et a insisté. Sans succès. Les fois suivantes, elle me disait que mes cheveux étaient devenus crépus et difficiles à coiffer et me proposait toujours de me défriser. Je lui ai alors fait comprendre que c’était elle l’experte en coiffure donc que c’était à elle de de se débrouiller. Elle a enfin compris pour de bon que j’avais dépassé un cap et aujourd’hui elle me félicite pour la beauté de mes cheveux.

cheveux attachés affro
Cheveux attachés

Le seul côté positif du défrisage est qu’il diminue le volume des cheveux et les rend plus maniables. A part cela, c’est une catastrophe.

Pour retrouver mes cheveux crépus, je n’ai eu besoin ni de les couper ni de faire des masques ou des soins toutes les semaines. Du beurre de karité et de l’huile de coco ont suffi pour redonner de la force et la vitalité à mes cheveux. J’ai alors réduit le rythme de tissage pour éviter de les agresser constamment avec des mèches. Cependant, les perruques et les nattes sont devenues mes meilleures amies. Je me sens beaucoup mieux ainsi : en harmonie avec mes cheveux naturels.

Alors, si vous voulez en finir avec le défrisage et retrouver vos beaux cheveux crépus, il suffit d’une bonne dose de volonté et surtout de patience les filles. 😉

2 commentaires sur “Quand J’ai Décidé d’Arrêter Le Défrisage

  1. bravo!!!! c’est rare de voir une femme revennir a ses sources.
    je vais moi aussi essayer d’echapper a un catastrophe capilaire lol….

    1. Merci pour l’intérêt que vous portez à cet article. Bien-sûr y’a rien de mieux que de retourner a ses sources quand ca ne va plus. Il suffit de vouloir pour pouvoir.En dehors des effets néfastes du defrisage sur les cheveux l’entretien savère plus difficile que les cheveux naturels. Bien de chose à vous. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *