Beauté : se maquiller : moyen d’expression, tromperie ou geste de séduction ?

Le maquillage, un art, une séduction, une beauté, une feminité, une mode

Le maquillage est avant tout un art qui peut également être pratiqué par des amateurs pour leur plaisir personnel. Alors, les minutes qui s’écroulent devant un miroir, le matin, pour nous les femmes sont les plus cruciales et décisives. Car se faire une beauté ou se maquiller relève d’un geste qui parait banal, mais en fait pas du tout.  Du trait d’eye-liner au  fond de teint, des phares à paupières et du gloss tout doit être parfait pour être rayonnante et au top pour commencer sa journée. Au-delà,  soigner son apparence est devenu une priorité. Et cela, même si on a tendance à dire qu’elle compte peu. L’apparence pèse quand même sur toutes les femmes et cela qu’elles soient cultivées ou de différentes classes sociales. Le but est d’être joli, présentable et agréable à regarder.

Dans les domaines audiovisuels et de la mode, le maquillage est réalisé par des professionnels. Ce n’est pas un hasard si le maquillage attise à la fois le désir et la méfiance. S’il est fait avec discrétion il attire les regards et s’il est de trop il attirera toujours des regards. 🙂

Les hommes surtout considèrent le maquillage comme une véritable arnaque. Car, mettre désormais son visage en valeur sans sortir de soi est devenu presque impossible. En effet, l’utilisation qui est faite du maquillage en laisse presque perplexe.

Et si on ‘‘se refaisait une petite beauté ? ’’

 maquillage, art, séduction, beauté, feminité, mode, fashion
maquillage, art, séduction, beauté, feminité, mode, fashion

L’expression « se refaire une beauté » lorsque; une femme va se maquiller ou se remaquiller, ne dit certainement pas autre chose. Il s’agit avant tout de remettre de l’harmonie et de l’ordre à la composition du visage. En ce qui me concerne j’avais l’habitude de dire  « Je me maquille à peine » ou je me maquille « Uniquement pour sortir » etc. Mais, derrière se cachait une volonté de banaliser le geste qui au fur et à mesure du temps est devenue un  rituel. Un rituel qui s’impose dès le matin et qui demande un peu d’effort.  La logique est que du moment où je dois sortir de chez moi et rencontrer des gens un petit ou soupçon de maquillage doit se faire voir. Soit du mascara ou du rouge à lèvre tout est bon pour donner de l’éclat au visage.

Quand on demande la plupart des femmes pourquoi elles se maquillent le plus souvent elles répondent : « Je me maquille par habitude » ou mieux « C’est juste pour avoir bonne mine ». L’intention est simple mais à la fin, toutes exigent un maquillage parfait et discret sans trop en faire. Il y a dans cette démarche le désir de rétablir de manière visible une identité qui nous échappe. C’est ce qui me fait dire souvent qu’en se maquillant, on ne se fuit pas, on se cherche.

Se faire trop belle ce n’est pas accepter qui l’on est !

D’après Dominique de Vorges  l’ordre idéal pour appliquer son maquillage est le suivant.

* La base hydratante — Le fond de teint — Le correcteur et/ou anti-cernes –La poudre libre et/ou compact — Le crayon à sourcils —  Le(s) fard(s) à paupière — Le liner et/ou crayon —  Le mascara — Le fard à joue/blush — Le crayon à lèvres — Le rouge à lèvre et enfin  le gloss.

Bien sûr il n’est pas nécessaire d’utiliser tous ces produits au quotidien aux risques d’abimer la peau. Pour tout vous dire, tout se joue dans le voilé-dévoilé, mais chaque partie compte dans la composition finale. Il suffit de trouver le juste milieu pour toujours garder le coté soft du Make-up.

Si certaines femmes préfèrent le maquillage discret d’autres sont carrément à l’ opposé. Le rituel de la mise en beauté devient alors comme une manière de se cacher. Chercher à camoufler toutes les imperfections du visage. Le maquillage est donc utilisé en excès, comme un masque, pour déguiser leur intimité.   » Se farder » le visage est synonyme besoin absolu de plaire même si elles ne sont pas totalement responsable de ce phénomène. Puisque la société pousse au perfectionnisme et, les femmes ont assez souvent un manque de confiance en leur beauté naturelle et leur valeur intérieure pour abandonner ce camouflage qui, le plus souvent se dressent contre elles. Car, quand elles rencontrent une personne , la plupart du temps cette dernière est attiré par la femme superficielle qui une fois démaquiller n’est plus du tout ce qu’elle était.

En conclusion

Bref, mesdames aillez confiance en votre beauté naturelle car, tout le monde est beau et tout le monde trouve chaussure a son pieds. n’avez vous pas constater que le fait de s’accepter soi-même réajuste le regard des autres envers nous? en tout cas moi je l’ai remarqué.

 maquillage, art, séduction, beauté, feminité, mode
maquillage, art, séduction, beauté, feminité, mode, fashion

Alors et vous les filles quelles sont vos goûts en matière de maquillage et quelle partie de votre visage valorisez-vous le plus ??

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *